...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aileen R. Wilson

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Music\' : I Want You - BOB DYLAN
Date d'inscription : 24/12/2008

Your ID
Citation: Tous les débauchés sont des saints qui s'ignorent.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Mer 24 Déc - 16:59


Étape I

    Nom : Wilson
    Prénom/Surnom : Aileen Rose
    Age : 19 ans
    Lieu de naissance et date : NEW YORK | 12 Novembre



Étape II


    Biographie :

    Il parait que la vie est un long fleuve tranquille. Pour ma part, elle est un océan en pleine tempête… Voir un ouragan. Je suis l’une des espèces les plus prisées de ce monde. On m’adule, on m’adore et je suis le sujet principal de toute conversation digne de ce nom. Faisant partie de la jeunesse dorée, je ne suis cependant pas un ange, mais qui peut dire ne pas aimer cela ? Bien… Disons qu’aujourd’hui il semble nécessaire que je vous raconte un petit bout de ma vie. Que j’essayerai de vous décrire sur cette longue et désespérante page blanche d’ordinateur, qui risque de disparaitre dans les catacombes infernales des fichiers supprimés…

    Née un 12 novembre, je fus la seconde d’une riche et respectable famille américaine. Petite poupée de porcelaine tout droit sortie des comtes de fées… Comtes de fées qui rapidement pris des allures de cauchemars, il est vrai. Mon frère ainé Devon J. Wilson, petit garçon aussi beau et adulé que moi, était ce que nous nommerions le protecteur de mon humble personne. Inséparables nous demeurions. Mais à mon grand regret, je n’ai plus aucuns souvenirs de ces temps passés et révolus. On me l’a raconté… Comme beaucoup d’autres choses de ma vie. Je hais ce tourbillon infernale de paillettes et de stupides chimères. Je ne comprends rien à cette existence dont je me joue avec malice et charme. A quoi bon chercher la franchise, dans cet univers d’hypocrisies sublimes ? Très tôt, j’appris que le paradis était un fait, et que mes parents venaient de le rejoindre, suite à un accident. Séparée de mon frère aussitôt l’enterrement accompli. Je fus mise sous la tutelle de mes grands parents. Et c’est ici que commence ma véritablement existence. Née de famille de riches personnages, j’avançais dorénavant comme sur un plateau d’échec, où le but ultime était de sauvegarder mon âme… Et mes souvenirs. Ma grand-mère, femme d’affaire de renommée, s’est mise en tête de m’ériger comme potentielle héritière de sa fortune. Apprenant les bonnes manières, jouant avec les apparences et me servant de mon corps comme d’un objet pour conquérir les hauts sommets. Petite fille, j’étais le petit trophée, le toutou de madame que l’on se devait de voir et d’admirer. Un vrai spécimen de foire. Mais je n’étais pas capable de savoir ce qui se déroulait autour de moi. N’ayant vécue que comme cela d’aussi loin qu’une enfant, une gamine innocente pouvait se le rappeler. Les rencontres étaient nombreuses et plus ou moins bonnes. Certes, je ne sortais jamais de mon cocon doré, et gardée sous le joug de mon cerbère, je demeurais la jeune fille mignonne et parfaite, avec à son actif, des idées de mariages arrangés trés sérieusement étudiés. Dans ce monde, il n’est pas question de bonheur. Mais seulement d’apparence. Les amis ne le sont pas, ils ne servent qu’à pouvoir grimper plus vite les échelons, ils ne permettent qu’à gagner en popularité et devenir la plus éminente de toute. Vers l’âge de mes 15 ans, je ne vivais que dans l’excès, l’ivresse, la jouissance… Rien n’était trop beau pour moi, tout m’étais dû, et rien ne pouvais me défaire de mon objectif. Héritière d’une grande, grande, gigantesque fortune. Je devenais en moins de temps que je ne le pensais, l’une des demoiselles les plus artificielles, superficielles, provocatrices, arrogantes, manipulatrices ou encore… magnifiques ? De toute ma scolarité. Mais un moment arrive où l’on se lasse, ou l’on se demande à quoi sert t’il de vivre si plus rien n’est à faire. Ma réponse à ce trop pleins de questions fut rapide, simple et efficace. Me plonger corps et âmes dans des addictions plus violentes et dangereuses les unes que les autres. Accumulant les conquêtes sans lendemain, me détruisant petit à petit dans une joie étrange, que je ne m’expliquais plus. Je ne vivais plus, mais survivais. Mais cela, personne ne le sait. Après tout, Aileen, LA Aileen se doit de ne décevoir personne. Arborant ce magnifique sourire, cette décontraction et élégance naturelle plus qu’agaçante. Populaire, presque divinisée. Tout était somptueusement parfait.

    Enfin ma vie pris un tournant radical il y a de cela peu de temps… Mon âge ? 19 ans. Commençons donc par le début. Une soirée comme tant d’autre, un brunch parmi tant d’autre et une rage qui se mise à me consumer virulemment. Le monde s’évanouissant avec mon être imbibé d’alcool fort. Je souriais nerveusement à ce qui allait s’en suivre, à l’évènement prometteur que j’allais déclencher. La souffrance d’avoir toujours ressentie cette différence, cette sensation d’abandon constant, fit naitre chez moi un gout tout particulier pour la vengeance, l’impulsivité et surtout l’art et la manière de jeter mon venin et d’anéantir radicalement quiconque dont je souhaiterai le mal, ou dont je ressentirai de la jalousie malsaine. Après tout, qui a dit que je devais être gentille ? Dans mon monde, personne ne l’est, et même si le contraire existait, à quoi cela servirait ? Car faire le mal nous va si bien et surtout… Fait tellement de bien, qu’il serait stupide de s’en priver. Ma grand-mère, avec ses expressions mielleuses, et ses regards inquisiteurs, buvait, buvait, jusqu'à en éclater son abdomen, son rire perfide, ses gestes amicaux captieux. Tant d’artifices qui laissaient les invités cependant comblés, enchantés. La réception terminée, je prenais l’initiative d’accueillir ma grand-mère légèrement titubante, dans le bureau principal. De là, je lui proposais, voir lui soumettais… Ou serait-ce… L’obligeais ? A signer les papiers pour qu’enfin mon héritage me revienne. Qu’enfin je puisse me détacher de ce diable à cheveux blond colorés et aux nombreuses interventions chirurgicales. Malgré tout, la chance ne fut pas de mon côté, et… Bien que l’héritage me revienne, j’étais interrompue et surprise en pleine action. Détruisant à tout jamais les espoirs de fortunes immédiates. La vieille aristocrate prit alors conscience de la dangerosité de son jeune double, et dans un élan tout propre à sa nature, devenait à présent un grippe-sou. De mon côté, l’argent était indispensable, tant pour mon plaisir personnel, qui n’étais ni plus ni moins que l’apparence et le statut non négligeable qui j’avais à présent. Mais aussi par nécessité, car dépendante, je l’étais, et semble l’être encore. A quoi ? Tout ce qui pouvait et se devait de me faire planer. Ainsi, je finis par prendre conscience du potentiel possible des hommes. Il est fou de constater que la manipulation est un art, et surtout que les hormones sont sources de nombreuses jouissances, délectations. D’abord, je crus que ce n’était qu’une étape, qu’un passage gênant et que je finirais pas ne plus m’en soucier. Leurs doigts sur ma peau, leurs lèvres chaudes irradiant des parcelles de mon corps. Il est important de dire, que je n’étais pas encore au point de me balader sur les trottoirs, car tout de même, j’étais plus classe. Mais après tout, l’acte en lui-même, l’argent obtenu de cette manière, me dégoutais. Me détruisais, m’anéantissais. Et plus le temps avançait, et plus je sombrais.



    Finalement, j’en conviens, ce sont mes grands parents qui malgré eux, m’ont sauvés pour mieux m'envoyer en Enfer. Car derrière ce cercle très fermé, les rumeurs vont vites, et les réputations sont à tenir vierges de tous soupçons. Sans jeux de mots hasardeux de ma part, je vous le promets. Mais ils ne se doutaient certainement pas de ce que j'allais découvrir. Je fus donc arrachée à mes étranges voir désastreux passes temps, pour finir internée de force à Lindbergh. Réputée pour ne regrouper que les plus riches, cet endroit sait garder les secrets…
    De retour dans une vie plutôt stable, je découvrais les joies de retrouver ou découvrais de très chers… Amis. Allie Von Herr, demoiselle qui s’avère être le potentiel danger ici. Ayant le même don que moi pour écraser chaque personne se hissant devant elle pour le trône. Mais à dire vrai, importante elle demeure, car c’est avec elle, qu’ici le règne commence. Elizabeth Von Herr, petite écervelé, dont je me sert pour parvenir à mes fins et garder une certaine influence sur ce qui m’entour. Dommage… car la jeune fille y croit dure comme fer, et il semble que parfois je ressente une once de remords. Enfin… je crois. Amary Kanovsky, un jeune homme fort appréciable que j’ai retrouvé à mon grand plaisir dans l’institut. Sa présence m’a d’abord surprise, je n’imaginais pas qu’il puisse un jour atterrir dans ce genre d’endroit. Mais finalement, cela m’a permis de mieux le connaitre et d’enfin me rendre compte que je n’étais pas si terrible. Chose réconfortante, je vous assure. Wendy A. Evans, mon modèle, fille suprême, elle est en tous points parfaites. Nous deux… Une histoire d’amour bien évidemment ! Je la surnomme « maman » et elle me le rend avec amour en m’appelant sa fille. Histoire de rire, et de se sortir de la tête cette prison. Elle m’apporte une tendresse féminine que je n’avais encore jamais reçue. Ainsi, bizarrement, je l’en remercierai jamais assez. Yuriko Namako, jeune monstre, immonde déjection dont l’existence ne m’apparait que lorsque sa présence se fais trop proche de celui dont je ne peux me passer. Elle est ce que l’on appelle l’ennemi numéro 1 à éliminer. D’un tempérament impulsif et imprévisible, je n’ai pu me résoudre à ne pas en venir aux mains. Tout le monde le sait, il n’est pas recommandé de nous avoir dans la même pièce. Devon J. Wilson, mon frère. Il est survenu dans ma vie à un moment surprenant, mais peut être bon . J’avais besoin de lui, j’avais besoin de le connaître et c’est à présent chose possible. Il m’a manqué… Je le réalise. Son absence avait jusqu’alors laissée un vide. Maintenant… Les choses croustillantes et sérieuses arrivent. Car je me doute que l’envie vous en dévore les yeux. Mais après tout, cela me fait rire, car personne en ce bas monde ne lira une ligne de ce que je vous conte ici même. Tout ceci restera bien profondément encré dans ma mémoire. Une sorte de mise au point personnelle. Débutant simplement, voulez vous ? Alexan J. Brénd, apollon dont les pulsions animal enfouis en moi se sont révélées brulantes pour lui. La relation entre nous est assez basique, soit, une relation s’arrêtant au lit. Mais qu’il est bon de se faire un temps soit peu plaisir… Morgan Van Wood, jeune homme dont le public croit sincèrement que notre relation s’arrête à quelques mielleux sourires. En réalité, il est mon meilleur ami, et me connait par cœur. Il doit être le seul… Et j’ai goûté à certain plaisir charnel avec lui aussi. Mais rien de bien intense, je ne renies pas son talent, mais il me contente d’avantage de ses paroles. Dont je m’abreuve à toutes heures de la nuits. Peter O’Klean… Là, les choses se corsent, et j’aimerai mieux mourir que de savoir que quoique ce soit d’entre lui et moi n’est sortie des murs que nous lient. Je l’ai retrouvé et c’est une longue histoire que l’on partage. Nous sommes sortie ensemble un bon moment, et cette passion a débuté grâce à ma chère et tendre grand-mère qui organisait une soirée galante. Se fut mon seul et unique véritable amour de jeunesse. Mais le destin en voulait autrement et nous nous séparions à 14 ans. Ironie du sort, je le retrouvais en ces lieux de damnation 1 semaine plus tôt et… *Oh mon Dieu pardonnez moi car j’ai péché* Il n’est pas nécessaire que vous en sachiez d’avantage.

    Enfin, vient le sujet le plus épineux de ma vie. Edward Von Herr. Il est ce que l’on appelle un petit ami. Mais notre relation est certainement bien plus complexe. D’un côté, je le hais, je le déteste et j’aime le faire souffrir comme personne ne parvient à le faire. Mais de l’autre, c’est un sentiment violent qui me submerge, arrachant à moi toute notion de bon sens. Il est pour moi une drogue dure, dont je ne peux me passer. Devenant l’unique dépendance de mon être affolé et dégénéré. Son absence arrache à mon corps une douleur insupportable, une souffrance dont je ne peux m’expliquer le sens qu’en sa présence. Car celle-ci s’estompe, disparait un temps, lorsqu’enfin ses doigts effleurent ma peau avec une violence pourtant presque délicate et timide. Et je joue, de nouveau, comme par crainte de le perdre, alors que je l’y pousse. L’avoir trompé avec Peter est la pire erreur que je n’ai jamais commise. L’unique dont la frayeur me submerge à ce point. Le perdre signifierait l’effondrement totale de ma personne, le plongeon mortelle que rien ne serait plus endiguer. Ainsi je m’étouffe dans une folie effrénée, une autodestruction délirante et endiablée dont la raison ne semble plus avoir la capacité de réfréner.



Dernière édition par Aileen R. Wilson le Ven 26 Déc - 3:53, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calvin E. Savelli

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 31
Localisation : _Lindbergh .. Ou Sa D'autre
Music\' : _BroKenCyde ~ Schyzophrenia
Date d'inscription : 22/12/2008

Your ID
Citation:
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Mer 24 Déc - 18:50

Bienvenu sur ce forum Aileen, merci de ton inscription et bonne continuation pour ta fiche.
Je valide ton code
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Von Herr
ADMIN||Sweet Delights.
avatar

Nombre de messages : 122
Music\' : Demolition Lovers - MCR
Date d'inscription : 15/12/2008

Your ID
Citation: La luxure est un amour qui consiste à ne vouloir aucun bien à la personne aimer.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Mer 24 Déc - 20:19

    Han content que ma news sur TL est servie.
    En plus, très bon choix de perso' (et de vava aussi) *pas tapeeeer*

    Bonne continuation ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen R. Wilson

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Music\' : I Want You - BOB DYLAN
Date d'inscription : 24/12/2008

Your ID
Citation: Tous les débauchés sont des saints qui s'ignorent.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Jeu 25 Déc - 2:20

Étape III

    Mme Lolly : Bonjour mademoiselle Wilson, je vous en prie asseyez vous. Je me nomme Madame Lolly, je suis la psychologue qui va vous suivre ici.

    Aileen le regard hautain et la démarche gracieuse s’avança sans plus atteindre, dans le seul but d’en finir au plus vite. A quoi bon écouter cette pseudo psychologue alors qu’elle était parfaitement capable de se diagnostiquer seule. Disons, elle était une manipulatrice, à tendance perverses et mentalement désaxée. Rien de plus.

    Mme Lolly : Tout ce que vous direz ne sortira pas de cette pièce, vous êtes libre de parler, je suis là pour vous écouter, rien que vous.

    Dit elle avec l’un de ses sourires qui renvoya l’image de la grand-mère diabolique de la jolie blonde. Ce qui ne manqua pas de se voir sur le visage aux traits séraphins de la demoiselle, mettant en place un rictus étrange entre de l’écœurement et une certaine horreur. Mais à peine les yeux cachés derrières les lunettes se mirent à l’observer, elle afficha alors un sourire éclatant. Donnant soudainement l’impression d’une jeune aristocrate épanouie, confiante en l’avenir.

    Aileen : Bonjour, je suis enchantée. [marquant une pause avant de reprendre sur un ton détendu et d’une franchise remarquable] Pour tout vous avouer, je comprends la décision de mes grands parents. Grâce à eux, j’ai eu la chance de pouvoir avoir ma place dans ce monde, et sans les évènements qui se sont déroulés, je pense que je n’en aurai jamais pris véritablement conscience.
    Mme Lolly : Et bien, je vois que vous avez déjà bien réfléchie de votre côté aux conséquences que vos actes auraient pu provoquer tant pour vous-même que pour votre famille.

    Aileen soudain bavarde, à l’apparence d’une petite sainte, les genoux collés l’un contre l’autre, les mains comme priant sereinement sur ses cuisses. Le petit tailleur noir dévoilant une sobriété parfaite, les petites ballerines renforçant cette image d’enfant… Enfin soumise.

    Aileen : Oui, et c’est pour cette raison que j’ai décidé de me reprendre en main, d’affronter enfin la vie qui ne fait que s’ouvrir à moi. [Secouant légèrement la tête d’un air ébahie, ses mèches dorées s’étalant avec beauté sur ses épaules. Levant ses yeux d’un bleu intense vers le plafond et affichant un demi sourire aux anges.] Comment avais-je pu ne pas voir toutes les possibilités qui s’offraient à ma personne ?
    Mme Lolly : Disons que beaucoup de jeunes gens sont comme toi, et ne trouvent pas toujours ce qui est bon pour eux. C’est pourquoi nous les accueillons ici. Et dorénavant tu feras partie avec nous de cette grande famille, qui ne sera pas là pour t’obliger à te soumettre à une manière de penser, mais bel et bien de te remettre en confiance.
    Aileen : J’ai déjà hâte d’y être. Oh… [Plissant les yeux et élargissant son sourire] Vous ne pouvez pas savoir à quel point cela me fait du bien d’entendre ce que vous me dites ! [Se levant pour enlacer la psychologue inutile, et la relâchant d’un air désolée] excusez moi. Mais je suis tellement heureuse de pouvoir tout recommencer de zéro, vous n’imaginez même pas la joie que j’ai à pouvoir enfin m’ouvrir à quelqu’un de cette manière. [Demeurant devant cette chère Lolly, les larmes aux yeux.]
    Mme Lolly : Je suis rassurée et heureuse de voir ton enthousiasme. [Marquant une pause, et tentant de sonder la jolie blonde. Elle ne parvint malgré tout qu’à subir la contamination de joie qui émanait de notre cher ange. ] Mhh… dans ce cas, bienvenue. Et…
    Aileen : [La coupant dans son élan] Je pourrais repasser vous voir ? J’aimerai partager avec vous mes doutes, mes craintes, j’aimerai trouver des répondes.
    Mme Lolly : Bien entendu, c’est ce que j’allais justement te proposer. [Souriant de plus belle, à regarder Miss Wilson tremblotante de soulagement] Tu devrais filer maintenant, je pense que l’on t’attend.
    Aileen : Vous avez raison ! [Lui enlaçant de nouveau les épaules d’un geste tendre] A bientôt dans ce cas. [Puis elle disparu du bureau, refermant la porte dans un dernier regard]

    L’entretien fini, c’est du revers de la main, qu’elle enleva les larmes pour ne pas abimer son maquillage. Remuant ses cheveux et observant son reflet dans un cadre se voulant offrir la possibilité d’observer un tableau de maître. Elle était honteusement fière d’elle. Tant pour ce qu’elle était, et ce qu’elle avait réussi à lui faire gober. Et cela sans lâcher une seule fois la moindre information quant à son passé. Félicitation Aileen, te voilà de nouveau toi-même.


Étape IV

    Pseudo/Prénom : Ju'
    Âge : 17 ans
    Commentaire ? Supeeeeer !
    Comment avez-vous découvert le forum ? Lettre True Legend
    Code : Code Ok. C
    Avatar : Amber Heard


Dernière édition par Aileen R. Wilson le Ven 26 Déc - 3:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wendy A. Evans

avatar

Nombre de messages : 46
Music\' : Are you gonna go my way - Lenny Kravitz
Date d'inscription : 23/12/2008

Your ID
Citation: De temps en temps, je craque sous le poids de l'espérance, je vais parfois à contre-sens ..
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Jeu 25 Déc - 15:54

    "Ma fillee" !
    ^^

    Bienvenue & Bon courage pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allie Von Herr
Admin
avatar

Nombre de messages : 37
Age : 26
Music\' : Britney Spears - If U Seek Amy
Date d'inscription : 15/12/2008

Your ID
Citation:
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Jeu 25 Déc - 17:15

Welcome ^^

Merci de ton inscription <3

Juste pour information R. Wilson, ceci est ton nom, R est la lettre de ton second prénom ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lindbergh-faculty.forumactif.com
Aileen R. Wilson

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Music\' : I Want You - BOB DYLAN
Date d'inscription : 24/12/2008

Your ID
Citation: Tous les débauchés sont des saints qui s'ignorent.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Jeu 25 Déc - 18:52


    mercii ! et oui j'airéalisé pour le nom en allant me coucher XD

    Une chose, pour Peter O'Klean j'ai vu que mon perso n'était pas dans ses contacts, or il est dans les miens. C'est un oublie ou je le prends pas en compte au final dans ma présentation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Von Herr
ADMIN||Sweet Delights.
avatar

Nombre de messages : 122
Music\' : Demolition Lovers - MCR
Date d'inscription : 15/12/2008

Your ID
Citation: La luxure est un amour qui consiste à ne vouloir aucun bien à la personne aimer.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Jeu 25 Déc - 19:04

    Il est a prendre en compte dans ta fiche. ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aileen R. Wilson

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 27
Music\' : I Want You - BOB DYLAN
Date d'inscription : 24/12/2008

Your ID
Citation: Tous les débauchés sont des saints qui s'ignorent.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Ven 26 Déc - 3:51


    Et voilou. I Think I Have Finito xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Von Herr
ADMIN||Sweet Delights.
avatar

Nombre de messages : 122
Music\' : Demolition Lovers - MCR
Date d'inscription : 15/12/2008

Your ID
Citation: La luxure est un amour qui consiste à ne vouloir aucun bien à la personne aimer.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   Ven 26 Déc - 23:43

    Validée.

    Bon jeu parmi nous. ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aileen R. Wilon | Once upon a time... [END]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?
» [SOFT] TIME OF DEATH : Calculer le temps restant avant la fin du monde 2012 [Gratuit]
» 4x18 - The End of Time Part II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindbergh :: Next ; the character :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: