...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dangerous life => End.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucia S. Savelli

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 27
Music\' : Who wants to live forever => Queen
Date d'inscription : 23/12/2008

Your ID
Citation: La gloire et le deuil éclatant du bonheur.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Dangerous life => End.   Mar 23 Déc - 21:30

Étape I



Nom : Savelli
Prénom/Surnom : Lucia Stella
Age : 20 ans
Lieu de naissance et date : Née le 27 Mars 1989


Citation:


Durant la période des grandes vacances d'été, deux personnes de la grande bourgeoisie s'étaient rencontrés, Annaline, d'origine Italienne et Jackson, Américain. C'étaient à Ibiza, l'île ou personne ne dort jamais. Tout deux s'étaient plus sans aucune réserve et se marièrent en rentrant à Los Angeles, leur amour n'étaient pas le plus sincère qui soit, mais ils étaient heureux ensemble et ça leur suffisait. Âgés respectivement de vingt et un pour elle et vingt-deux ans pour lui, ils achetèrent une maison, qui bientôt accueillit deux nouveaux pensionnaires. Calvin et Lucia. Deux magnifiques faux jumeaux.
Ils déménagèrent plusieurs fois avant la naissance de Livio, leur petit frère. La présence de leurs parents n'étant que très superficielle ils se serrèrent les coudes et aujourd'hui tout trois à Lindberg, ils essayent de se protéger mutuellement.




Étape III






Mme Lolly; Psychologue pour jeune en difficulté.
Mme Lolly : Tout ce que vous direz ne sortira pas de cette pièce, vous êtes libre de parler, je suis là pour vous écouter, rien que vous.




Citation:



- Pourquoi es-tu arrivée ici ma petite ? Son sourire, ses manières, Lucia ne pouvait que craquer, mais pourtant elle était sur ses gardes, refusant de la baissait. Elle était à Lindberg, elle ne devait pas avoir confiance. Elle décida d'afficher un sourire ironique, de mesurer ces paroles comme le ferait le TIC TAC d'une horloge. Elle voulait avoir l'air dangereuse.

- J'ai tué un homme. Froide, elle ne releva pas le petit sourire qu'affichait Mme Lolly.

- Je le sais, ne souhaites tu pas en parler ? Elle était calme. Ses traits n'affichaient aucune méchanceté, elle était posée. Normal, elle devait avoir l'habitude. Lucia sentit ses défenses se fissuraient, elle commençait à craquer, la boule dans son ventre se formait, elle voulait voir ses frères. Le silence qui régnait, accentué la prise de conscience de Lucia, elle regarda la psychologue... Mais non elle ne craquerait pas, elle n'était pas comme ça, le silence régnait dans son coeur, elle ne se permettrait pas de flancher, si elle montrait ses faiblesses elle en subirait les conséquences, elle le sentait. Nous étions à Lindberg, il fallait faire attention.

Malgré tout, dans son coeur, Lucia souffrait grandement, elle avait voulu protéger Livio de la folie familiale, malheureusement, il avait développé une autre sorte d'obsession, la cleptomanie... Pour un fils de riche qu'elle drôle d'idée.

- Hum, vous êtes dans vos pensées Mademoiselle Savelli ?

- Je ne veux rien vous dire pour l'instant, peut-être plus tard, je veux voir mes frères.

Mme Lolly accompagna Lucia à la porte où elle retrouva le pion qui la suivait partout comme un chien, d'ailleurs pour un petit chien, il n'était pas si mal battit que ça...

- Et si vous me montriez ma chambre avant ? Fit-elle avec un merveilleux sourire en coin.







Étape IV



Pseudo/Prénom : Ophélie
Âge : 17ans
Commentaire ? Very Happy
Comment avez-vous découvert le forum ? Par un administrateur.
Code : Code Validé C.
Avatar : Annalynne McCord


Dernière édition par Lucia S. Savelli le Mer 24 Déc - 13:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calvin E. Savelli

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 31
Localisation : _Lindbergh .. Ou Sa D'autre
Music\' : _BroKenCyde ~ Schyzophrenia
Date d'inscription : 22/12/2008

Your ID
Citation:
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   Mer 24 Déc - 0:36

Ma soeur ! Déjà bienvenu à toi, je serais l'administrateur en charge de ta fiche de présentation. Pour commencer le S, dans ton pseudo devait correspondre à Stella enfin ce n'est qu'un simple détail xD

Pour commencer briévement, ton histoire est bien, facile à lire, mais un détail me pertube quand même, ton histoire ne relate quasiment ou presque que lors des moments ou tu es droguée, tu es rentrer à Lindbergh il y a quand même quelques années .. Donc même si ton histoire est bien tu pourrais quand même rajouter quelques trucs, comme par exemple ta rencontre avec Gina en Italie =D Sinon je ne demande rien d'autre, étant donner que Gina est censé être ta meilleure amie tu pourrait quand même la citer dans ton texte ^^

Voilà voilà, donc juste ce petit point à rajouter et je te validerais par la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia S. Savelli

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 27
Music\' : Who wants to live forever => Queen
Date d'inscription : 23/12/2008

Your ID
Citation: La gloire et le deuil éclatant du bonheur.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   Mer 24 Déc - 1:18

Etape II

Biographie :



Citation :



C'était les vacances de Pâques, âgée de 17 ans à cette époque, Lucia faisait la fête jusqu'à pas d'heures et celle-ci en profitait pour être le moins consciente possible, alliant alcool et exctas, exctas et cocaïne. Bien sûr ses parents firent comme si de rien n'étaient, ils ne ce mêler pas de ses problèmes, c'est ce qui d'ailleurs l'exaspérer, car au plus profond d'elle, Lucia voulait que ses parents la voie, qu'ils s'occupent d'elle. Elle y arrivera bien sûr, c'est pour cela qu'elle finira à Lindbergh.

- OUAIS, J'ARRIVE ! Hurla-t-elle a l'adresse de son frère qui tambourinait à sa porte. Lucia ouvrit les yeux, espérant que c'était juste dans sa tête que les cous étaient portés. Sa chambre plongée dans la pénombre n'indiquait pas l'heure véritable, Lucia se doutait que si elle bougeait ne serait-ce qu'un fragment de son corps, elle allait en pâtir, hier soir était une soirée mémorable, ils avaient eut beaucoup trop de cocaïne, le pied. Tout son être hurlait de lui laisser quelques heures de sommeils en plus. Elle n'avait dormie que trois heures. Rentrant de chez Loic à moitié comateuse, encore une dose et c'était l'overdose assuré, mais franchement elle ne cherchait que ça. Le danger. Elle regarda son réveil, 14h12. Une soudaine douleur lui déchira le ventre, lui coupant le souffle, son dos s'arqua, ses muscle de la mâchoires se contractèrent, tout son corps lui disait le danger qu'elle courait, toutes ses cellules lui hurlait d'arreter. Elle put respirer de nouveau. Un sourire ironique se dessina sur ses lèvres, ses lèvres trop bleues par le manque d'afflux sanguin.
La douleur passée, elle ressentit ce poids dans sa poitrine, celui qui ne l'a quitté jamais, cette douleur sourde et tolérable, que si elle ne faisait pas trop d'efforts.
Rassemblant son courage, elle se leva, traversant son immense chambre, beaucoup trop grande avec un mini-salon, une télé gigantesque, des canapés, des tapis, des tableaux, des coussins, des rideaux, beaucoup trop luxueux pour ce qu'elle en faisait, mais que serait la vie sans cette odeur délicieuse de la soie, inondant votre chambre quand la bonne vient vous réveiller avec votre peignoire rose ?
Elle n'ouvrit même pas la porte hurlant de sa voix cassée qu'ont lui foute la paix.
- Oh, aller quoi, ouvre moi, je t'ai apporté du café...
Appuyée contre sa porte Lucia réfléchissait à l'allure que lui permettait son cerveau. Donc pas très vite... Elle soupira, tourna la clef de sa porte et vit le merveilleux visage de son frère, la merveilleuse odeur du café importé de Cuba et la lumière lui brulant les yeux. Elle le fit entré rapidement refermant la porte à clef pour que leur jeune frère si ça lui prenait ne puisse pas la voir dans cet état. Pas que ça la gênée que se soient ses parents, mais son petit frère, elle voulait le protéger et non pas l'exposé au danger qu'elle était.
- T'as vraiment une sale gueule chérie. Tiens, bois-le pendant qu'il est encore chaud. Maria ne devrait pas tarder à venir, sous ordres de maman et papa, voir si tu es réveillée. Faudrait mieux que tu fasses quelque chose... Lui dit-il avec ce ton très paternelle, lorsqu'elle n'allait pas bien Lucia pouvait compter sur Calvin, heureusement qu'il était là. Malgrè tous ses petits soucis, Lucia était contente de l'avoir. Elle se rappela, sur les genoux de son frère, bercée par son odeur mélangée avec celle du café, les bons moments qu'elle avait passée avec lui.

Ils étaient tout deux âgés de sept ans, le soleil était au rendez-vous. Lucia et Calvin étaient tout deux sur une île paradisiaque du pacifique pour les vacances d'été, sur la plage de sable fin, parmi l'eau turquoise, les dauphins et les animaux marins, Lucia s'était un peu trop approchée du bord. Pendant ces vacances elle avait rencontrée une jeune fille, avec cependant deux ans de moins, Gina s'appelait-elle, elles avaient deja fort sympathisée toutes deux, Lucia aimait beaucoup Gina leur caractères se ressemblaient beaucoup et plus tard elles auront les mêmes problèmes d'adictions.
-Calvin, Calvin regarde comme s'est beau ! Avait-elle dit. Les profondeurs l'attirant plus que de raison, comme l'avait fais Narcisse, elle avait plongé droit au fond de l'eau. Calvin qui l'avait vu se pencher un peu trop , avait reussi à sauver sa soeur. Personne n'en su jamais rien, ce fus un de leurs secret.



- Lucia ? Tu dors ? En disant ça, Calvin avait eu ce même sourire ironique qu'avait eu sa soeur un peu plus tôt.
-Hum, non. Je repensais à la fois ou tu m'as sauvée la vie. Sa voix était songeuse, presque rêveuse. Elle se blottit contre lui, sa voix n'avait plus rien d'une défoncée hystérique, elle était plus calme, comme à chaque fois qu'il se trouvait dans les parages.
- Oui, j'ai comme une âme de héros. Mais heu... je ne voudrais pas te vexer, mais tu fais allusion à laquelle... de fois... Tout deux partirent en fou rire, lui de son baryton et elle de son merveilleux soprano.
- La première, celle où nous avions sept ans.
Leurs souvenirs furent interrompus par Marina, la bonne, qui, comme l'avait dit Calvin viendrait voir si Lucia était levée. Marina ouvrit la porte avec son pass, découvrant l'obscurité elle mit quelques secondes à s'habituer.
- Marina ! S'écria Lucia. Quelle bonne surprise, Calvin m'avait prévenue de ton arrivée. Je suis levée tu peux aller le dire à mes geôliers. Elle sursautât et comme à chaque fois qu'elle était prise au dépourvue, Marina partit d'un rire nerveux.
- Mademoiselle, il y a votre père qui va arriver d'une minute à l'autre, il voudrait vous parler. Marina partit à toute allure, Calvin se raidit, Lucia écarquilla les yeux de surprise. Son père, lui parler ? Son coeur eut un raté, la pièce tourna de plus en plus vite, ses douleurs musculaires reprirent de plus belle.
- Lucia, Lucia, dit son frère paniqué, je reste avec toi, ne t'inquiète pas, je suis là. Mais il était trop tard, enfermée dans sa bulle de démence, Lucia n'était plus maîtresse d'elle-même. Une lueur de folie dans ses yeux, elle s'écarta vivement de son frère, se repliant contre le mur, elle faisait une crise d'angoisse.

-Maman, dit Lucia, pourquoi papa il n'est jamais là ?
- Ma chérie, ton père a beaucoup de travail et il ne peut pas être toujours à la maison. Une tristesse profonde se dessina dans les magnifique traits de sa mère. Le vécu parlait et la douleur fut encore plus lancinante.
Un bruit sourd arriva jusqu'au deuxième étage, sa mère tendait l'oreille en quête d'un indice, Lucia elle, savait que c'était son père qui rentrait à la maison. Elle sauta de son lit, passa par-dessus sa mère, couru dans les escaliers et sauta au cou de son père, en criant, joyeuse de pouvoir le serrer dans ses bras.
- Lâche moi voyons Lucia, qui es-tu pour te comporter de la sorte ? ANNALINA ? Cria-t-il si fort que notre petite puce dut ce boucher les oreilles.
- Oui ? Je sais, elle n'est pas encore couchée, mais elle voulait te voir et... Le mince sourire qui lui était apparu disparaissait au fur et à mesure qu'elle regardait le visage de son mari, il n'était pas du tout content. Il posa Lucia sur le sol, comme si elle n'avait pas existée.
- Ne crois-tu pas que je travaille assez dur pour que tu puisses t'occuper de l'éducation des enfants ? Non ? Pourtant, on ne peut pas dire que tu sois surchargée de travail. Son ton était dur et froid, Lucia ne voyais pas le visage de son père, mais put voir la terreur de sa mère, les traits qui se décomposaient pour laisser place à de la colère, puis de la résignation. Blottit contre le mur Lucia ne bougeait pas, elle en était physiquement incapable, les larmes coulaient sans qu'elle y fasse attention, elle n'arrivait pas à croire ce qui se passait, secouait de tremblements, dans sa tête une petite voix fit son apparition, celle de la terreur et de la méchanceté, de la folie et du mensonge.
- C'est ma faute, tout est ma faute, c'est ma faute, tout est ma faute... Cette litanie dura jusqu'au lendemain matin, personne ne s'en rendit compte, mais Lucia fut blessée à vie par cet épisode. Depuis ce jour, les crises d'angoisses se succédèrent, certaines la rendant complètement impuissante, d'autres faisant d'elle un danger mortelle.



Revenue de ses vacances en Italie avec Gina, Lucia repensa aux meilleurs moments que toutes deux avaient passées. Elle aurait voulu ne jamais rentrer pour rester encore avec sa meilleure amie.
- Lucia ? Tu es réveillée ? Demanda Gina à notre belle jeune femme.
- Oui, oui, tu ne le vois pas, j'ai mal aux yeux, referme cette fenêtre s'il te plait. La voix encore endormi, les deux jeunes filles avaient veillées tard. Dans quelques jours c'était l'anniversaire de Lucia et elle n'avait pas du tout envie de rentrer. Bien sûr leur retrouvailles avaient été pleine d'émotions, les deux jeunes filles n'ayant pas le loisir de se voir souvent elles en profitaient du mieux qu'elles pouvaient. Elles avaient passé la nuit à parler, de tout et de n'importe quoi, listant leurs conquêtes amoureuses, détaillants les moindres détails.
- Je vais te sauter dessus, dépêche toi. Gina rit comme une enfant découvrant ses cadeaux de Noël. Elle prit son élan et sauta sur Lucia qui faisant semblant de dormir s'était attendue à cette attaque surprise. Au dernier moment, celle-ci changea de trajectoire laissant Gina s'écrasait sur le lit et manger les oreillers...



Le jour de ses 18 ans, Lucia avait comme d'habitude prit trop de drogues la veille, cette nuit par contre avait été différente, elle avait couchée avec un de ses meilleurs amis, pour elle, la force de l'habitude, ça ne la perturba pas le moins du monde lorsqu'elle vit Justin dans son lit. Ce fus quelque peu différent pour Justin, pauvre petit jouet de la belle croqueuse d'Homme qu'était devenue Lucia.
- Salut Justin ! Bien dormis ? Elle s'était déjà levée prête à aller se faire un raille de cocaïne, dans la salle de bain. Malheureusement les choses se compliquèrent, lui, amoureux depuis pas mal de temps de Lucia, lui attrapa le bras et voulut la remettre dans le lit. Ses yeux s'écarquillèrent sous la surprise que venait de lui faire Justin, elle retomba mollement sur son lit King Size, savourant pendant quelques instants le fait d'être dans ses bras. Elle sentit comme un malaise quand elle voulut se lever, elle avait vraiment besoin de sa coc. aujourd'hui plus que tous les autres jours, elle allait devoir supporter les "Joyeux anniversaire " de toutes sa famille.
- Excuse-moi Justin, mais là il faut que j'aille prendre ma coc. ça t'ennuie de partir ? On se voit ce soir. Oublie pas mon strip-teaser ! Elle sourit, ses dents aussi blanche que la neige, désarmant Justin, ses cheveux blonds cascadant dans son dos, sa silhouette mince et bien musclée, ses petits seins mignon, son ventre plats, tout en elle vous donnez des fantasmes. Si ce n'est, son arrogance et sa franchise qui vous faisait chavirer le coeur.


- Allez quoi soit sympa, je suis déchirée ça se voit non ? Je viens d'avoir dix-huit ans, je ne suis pas bonne c'est sa ? Regarde si je ne suis pas bonne, prend un peu d'extasy, c'est gratuit, fais pas ton pauvre mec, aller éclate-toi c'est aux frais de la princesse.
Rire hystérique, Lucia ne se contrôlait plus, le strip-teaseur qui pensait passer une bonne soirée en compagnie de jolies filles, regrettais apparemment d'avoir ainsi chauffé notre belle blondinette. Elle lui faisait peur, dans ses yeux il ne voyait que la folie des toxicomanes, mais malgré tout il ne pouvait se détacher de son magnifique corps, si elle n'avait pas été à ce point défoncée, il aurait bien voulu faire joujou avec notre belle Lucia. Par des menottes, il était accroché au lit, ne pouvant plus bouger, incapable de parler, de bander, après tout c'était ce qu'elle demandait.
- Merde quoi, tu me fais de la peine, je ne suis pas jolie c'est sa ? Son visage se transformant, une crise d'angoisse pointait à l'horizon, il fallait qu'elle se calme, sinon le pauvre mec allait en subir les conséquences. Tout son corps trembla secouait par le sentiment d'être rejetée, elle frappa, une fois, toujours aucune réaction de la part du strip-teaser, du sang coulait de sa bouche, Lucia ne se tenait plus, la couleur ou le gout quand elle écrasa sa bouche sur la sienne, le pouvoir du sang... Les cous se suivirent et ne se ressemblèrent pas.


Mort à 22 ans, battu par une folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia S. Savelli

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 27
Music\' : Who wants to live forever => Queen
Date d'inscription : 23/12/2008

Your ID
Citation: La gloire et le deuil éclatant du bonheur.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   Mer 24 Déc - 1:22

Mon fréro !! :DD

J'ai eu un petit souci par rapport à ma deuxième partie, mais voilas j'ai rectifiée le tire.

J'espère que mes ajouts t'iront !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calvin E. Savelli

avatar

Nombre de messages : 4
Age : 31
Localisation : _Lindbergh .. Ou Sa D'autre
Music\' : _BroKenCyde ~ Schyzophrenia
Date d'inscription : 22/12/2008

Your ID
Citation:
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   Mer 24 Déc - 1:30

Pour le petit d'édition, ce n'est pas grave, même si au début je n'avais pas très bien compris x_x donc pour moi la partie rajouter me convient donc pour ma part sa devrait être bon, tu seras donc valider en tant que Little Crime, bon jeu à toi : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia S. Savelli

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 27
Music\' : Who wants to live forever => Queen
Date d'inscription : 23/12/2008

Your ID
Citation: La gloire et le deuil éclatant du bonheur.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   Mer 24 Déc - 1:31

merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward Von Herr
ADMIN||Sweet Delights.
avatar

Nombre de messages : 122
Music\' : Demolition Lovers - MCR
Date d'inscription : 15/12/2008

Your ID
Citation: La luxure est un amour qui consiste à ne vouloir aucun bien à la personne aimer.
Relationship:
Pourquoi êtes vous ici?:

MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   Mer 24 Déc - 1:32

    Bienvenue Rillette x)
    Amuse toi biien!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dangerous life => End.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dangerous life => End.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kim Eun Ha's dangerous life
» Unordinary Life
» Life
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon
» The Twisted, Disturbed Life of Kane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lindbergh :: Next ; the character :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: